Financement de la formation d’orthophoniste

Les études en orthophonie coûtent relativement cher.

Heureusement, il existe des aides diverses et variées qui permettent de réduire ces frais particulièrement élevés.

Quelles sont-elles et comment les obtenir ? Tout le monde peut-il en bénéficier ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le financement de la formation d’orthophoniste.

financement etude orthophoniste

Des études qui coûtent cher

C’est un sujet qui fait forcément grincer des dents, les frais engendrés pour débuter, poursuivre et finir des études en orthophonie sont très élevés.

La Fédération Nationale des Étudiants en Orthophonie (FNEO), dévoilait une étude menée en 2013, qui démontrait que le budget pour les 4 ans d’études (5 ans aujourd’hui), atteignait près de 63 000€ pour un élève en province, et 75 000€ pour un étudiant parisien.

Il était à noter que 10 % des dépenses, soit environ 7 500€, étaient attribuées au passage du concours, et aux frais de stage.

En effet, il n’est pas rare de faire 5 concours par an, à 80€ l’inscription, auxquels s’ajoutent les frais de déplacement pour se rendre dans différentes écoles.

On note qu’ici, les frais pour participer à un maximum de concours, ne garantissent absolument pas l’entrée dans une école.

Il faudra parfois recommencer les concours, plusieurs années d’affilées. En moyenne, il faut 9 concours avant d’être admis.

Qu’elles sont les aides disponibles ?

Le montant des études sur 4 ans était donc élevé, désormais les études se font sur 5 ans, et donc il a fort à parier que l’étudiant moyen aura besoin d’un budget tout autant élevé, puisque les règles d’admission n’ont pas changé et les frais annuels n’ont pas baissé.

Il y a donc plusieurs solutions pour faire baisser considérablement la note finale :

  • La bourse d’études. Comme pour toutes les études en France, une bourse peut-être octroyée aux familles modestes dont l’enfant souhaiterait poursuivre des études supérieures. Il ne faut pas que les ressources financières des parents dépassent un certain seuil.
  • L’AFR (Allocation de Formation Professionnelle)
  • Certaines aides peuvent être fournie par les conseils régionaux ou par le conseil général de votre département.
  • La DRASS (Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales)
  • La mission locale ; mais seulement pour candidats âgés de moins de 26 ans
  • Pour les salariés cherchant à se reconvertir, le Fongécif peut prendre à sa charge les deux premiers semestres de formation.
  • Pour les chômeurs de longue durée, Pôle emploi peut également prendre en charge une grande partie des frais.